mercredi 29 mai 2013

Critique de livre: La vie épicée de Charlotte Lavigne

Dans le cadre d'une lecture commune avec le groupe de Québec Livresque, nous avons choisi de lire le livre La vie épicée de Charlotte Lavigne de Nathalie Roy. Il s'agit d'un roman que je voulais lire depuis vraiment longtemps et j'étais donc très contente qu'il soit sélectionné pour cette lecture commune.


Résumé:
Charlotte Lavigne, 33 ans, recherchiste pour une émission de télé, est une jeune femme charmante, rarement parfaite, mais ô combien divertissante : célibataire,désespérément à la recherche du mari idéal, aimant profiter de la vie et... du solde disponible sur sa carte de crédit. Et en attendant son tour devant les caméras, c'est dans sa cuisine qu'elle cherche à s'épanouir. Charlotte adore concocter de bons petits plats. Déterminée, ingénieuse et aventurière, elle est prête à tout pour séduire ses invités. Son but : réussir le souper parfait, mais encore faudrait-il qu'elle laisse de côté le vin et soit un peu moins gaffeuse...A travers ses amours tumultueuses, ses amitiés fidèles, ses relations familiales particulières et ses tribulations au bureau, Charlotte navigue sur une mer parsemée de récifs. Côtoyer Charlotte et être invité à sa table, c'est un laisser-passer pour le plaisir, mais aussi pour l'imprévu. rien n'est jamais banal !



Mon avis:

Ce roman est vraiment excellent. L'histoire a été fluide tout au long du livre et je ne me suis aucunement ennuyée. Le personnage de Charlotte me fait penser un peu à Becky dans les livres de l'Accro du shopping de Sophie Kinsella. Elle aime bien dépenser et fonce à 100% dans la vie. Elle fait parfois des gaffes, mais elle réussit toujours à regagner le coeur de ceux qui l'aime. Elle est accompagnée de ses deux meilleurs amis: Ugo, un homosexuel qui gère une boucherie ainsi qu'Aïsha qui oeuvre dans le domaine de la mode et qui, elle aussi, cherche le grand amour. Son objectif précis: trouver l'homme de sa vie. Elle a dans sa mire le beau Français Maxime qui lui donne bien de la misère quelques fois. En plus d'être recherchiste pour une émission de télé, elle est une pro côté culinaire. Étant de nature gourmande, je me suis mise à saliver plusieurs fois tellement les plats qu'elle préparait avait l'air beaucoup trop bon. Il s'agit d'un livre bien plaisant à lire et je vous le conseille fortement! J'ai hâte de lire les prochains tomes, car la fin nous laisse sur une belle surprise. Pour tous ceux et celles qui aiment la chick-lit, il est fortement conseiller de le lire. Rire assurés croyez moi.

mercredi 22 mai 2013

Critique de livre: Coeur trouvé aux objets perdus

Avec le groupe Québec Livresque, on organise plusieurs activités portant sur les livres. Une des activités auxquelles je participe est le livre-voyageur. Plusieurs personnes ont proposé différents livres  et c'est Coeur trouvé aux objets perdus de Francine Ruel qui a été sélectionné. J'avais bien aimé la quatrième couverture et j'avais hâte de le lire. Il s'agissait de la première fois que je participais à un livre-voyageur et j'ai vraiment aimé l'expérience. 


Résumé:
Lorsqu'on s'appelle Lambert, qu'on naît dans une cuvette de toilettes, qu'on porte les noms de Sauvé-Desnoyers, qu'on travaille aux "objets perdus", qu'on tombe amoureux d'une lectrice dans le métro, n'est-on pas destiné à un avenir extravagant ?
Lorsqu'on est rousse, convaincue de n'être pas jolie, qu'on vit sa vie entre les pages des romans, n'est-on pas appelée à vivre des moments exceptionnels et insolites ?
Commencent alors des chassés-croisés qui ont pour théâtre le métro, un immeuble peuplé d'êtres esseulés, une maison où s'entasse une famille d'originaux. Tous ces gens finiront par se rencontrer le jour où le destin se manifestera pour transformer leur vie.


Mon avis:
J'ai bien aimé cette lecture qui était différente de ce que je lis habituellement. Les noms que l'auteur a donnés à ses personnages m'ont fait bien rire. Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman basé sur une histoire d'amour et j'ai aimé redécouvrir ce type de roman. La famille de Dylan m'a bien fait rire avec tous les moments cocasses qu'elle a engendrés. Étant passionné de lecture, je n'ai pas vraiment eu de difficultés à m'identifier au personnage de Dylan. Lambert est un jeune homme qui est hanté par son passé et essaye de découvrir ce qui s'est réellement passé lors de la mort de sa mère. En plus de travailler aux objets trouvés du métro de Montréal, il fait de la plongée sous-marine, une discipline que j'aimerais bien essayer un jour. Bref, il s'agit d'une lecture légère et bien drôle. Je dirais que ce livre ressemble à une lecture d'été comme Louis-José Houde disait dans un de ses spectacles hihi.

mardi 21 mai 2013

Recette de Macarons

Ça faisait un petit moment que je voulais faire des macarons, mais j'avais un peu peur du résultat vu que je m'étais fait dire que c'était assez compliqué en faire. Il y a de cela deux semaines, j'ai décidé que je me lançais et que ça allait donner ce que ça allait donner. J'ai mixé deux recettes pour avoir toutes les chances de mon côté. J'ai pris une recette de Ricardo ainsi qu'une qui était en anglais où un petit vidéo nous aidait à suivre les étapes. Je me suis faite dire qu'il était très important de mesurer tous nos ingrédients et celle de Ricardo ne comportait pas de mesures en grammes. J'ai donc pris les masses de la recette en anglais pour ma recette. 

Voici l'aperçu du résultat final! Il faut dire que j'étais bien fière de moi.

Voici les liens des recettes utilisées:
-recette en anglais  comprenant la petite vidéo
-Ricardo

Voici comment j'ai fait:
Ingrédients:
-3 blancs d'oeufs (selon la recette en anglais, la personne les a séparé 24 heures à l'avance... moi je ne l'ai pas fait, mais c'est comme vous voulez)
-210 g de sucre à glacer
-125 g de poudre d'amandes
-30 g de sucre blanc
-Colorant de votre choix

Méthode:
1- Sur une plaque à biscuit, mettre du papier parchemin et faire préchauffer le four à 300°F.

2- Au robot, réduire la poudre d'amandes et le sucre à glacer en poudre fine pendant environ 2 à 3 minutes. Passer au tamis et réserver.

3- Dans un autre bol, fouetter les blancs d'oeufs avec le colorant au batteur électrique jusqu'à ce qu'il y ait formation de pics mous. Ajouter le sucre graduellement jusqu'à la formation de pics durs (environ 3-4 minutes).

4- Ajouter le mélange de poudre d'amandes et de sucre à glacer à la meringue et mélanger délicatement (voir la vidéo pour la technique de mélange). Lorsque tout le mélange est ajouté et que tout est bien brassé, on obtient une pâte collante et crémeuse.

5- Mettre le mélange final dans une poche à pâtisserie et faire des ronds d'environ 2,5 cm de diamètre sur la plaque à biscuit (le site en anglais offre de faire imprimer des pochoirs de macarons de différentes grandeur gratuitement). Par la suite, frapper la plaque à biscuit sur le comptoir pour éliminer les bulles d'air dans la pâte et arrondir les macarons à l'aide d'un couteau (optionnel).

6- Cuire les macarons pendant environ 14 minutes. Vérifier si le dessus est bien dur avant de les sortir. 

7- Laisser les macarons refroidir à température pièce et garnir un côté de macaron avec de la confiture, du nutella ou de la ganache. 

8- Savourer :)


Voilà! J'espère que c'est assez clair. Je n'ai pas toute faite comme Ricardo et ça l'a très bien marché. J'ai mis de la confiture de framboise au centre de mes macarons et c'était vraiment bon.





mardi 7 mai 2013

Critique de livre: Intuitions

Ça faisait un petit moment que je voulais lire ce livre et mon amie me l'a passé en me disant qu'il était bon. J'avais bien hâte de voir si c'était le cas. Voici ma critique :)


Résumé:
Jem voit des nombres flotter au-dessus des personnes qu'elle croise : la date de leur mort. Ce don la pousse à s'isoler. Jusqu'au jour où elle rencontre Spider... 

Alors qu'ils se promènent ensemble, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même nombre ? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite. Ils seront les seuls survivants de l'attentat qui va suivre, mais aussi les seuls suspects.

Mais comment Jem peut-elle expliquer les raisons de sa fugue, et surtout, comment ignorer la terrible vérité qu'elle peut lire en Spider ? Que faire d'un don quand il est maudit ?


Mon avis:
Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ce livre. Il n'y avait pas vraiment de longueur et il se passe toujours quelque chose. Jem est une jeune fille qui a vécue beaucoup de choses malgré ses 15 ans. Elle possède un don que je n'aimerais pas vraiment avoir et je la comprends d'avoir voulu s'isoler du monde. Je suis contente que Spider aie réussi à la sortir de son isolement et lui a fait comprendre que dans la vie, l'amitié et la confiance sont deux choses bien importantes. Spider est vraiment prêt à tout pour Jem et il l'a toujours soutenu lorsqu'ils étaient en fuite. Être témoin d'un attentat n'est pas une chose facile à vivre. J'aurais toutefois aimé une fin différente pour le personnage de Spider. J'ai hâte de voir ce qui va se passer dans le prochain tome, car la fin nous laisse en suspend. Il s'agit d'un livre facile à lire et je n'ai pas eu de difficultés à le terminer.